Dédicace du roman « Govina. Le chant de la veine sacrée » de K. Math. ELI

Dédicace du roman « Govina. Le chant de la veine sacrée » de K. Math. ELI

Dédicace du roman « Govina. Le chant de la veine sacrée » de K. Math. ELI

Le 22 mars 2019 à 18H35 s’est tenue à la salle Hibiscus de l’Agora Senghor à Lomé, dans la continuité des activités du festival Filbleu, la dédicace de l’œuvre « Govina. Le chant de la veine sacrée » de K. Math. ELI, éditée à Graines de Pensées, Lomé. Ce livre préfacé par l’illustre écrivain ivoirien Bernard Dadier, impressionne de par son contenu et son volume imposant de 500 pages.
La séance, ouverte et animée par les 2 premières responsables de la maison d’édition Graine de Pensées, a permis successivement aux intervenant prévus au programme de l’événement, de prendre la parole tour à tour. Des séquences répétées de prestation du groupe Ziticomania de Sanvi Aluwassio ont édifié l’assistance à travers des scènes comiques extraites de l’ouvrage.
Les deux modérateurs choisis pour la circonstance, Germaine Kouméalou ANATE et Guy MISSODEY ont donné un aperçu inspirant qui a permis au public présent d’aller à la rencontre des réalités décrites dans l’ouvrage : Govina, un personnage dense qui joue plusieurs rôles dans le roman : auteur, narrateur, porte-parole, commentateur, critique, etc. Un personnage rebelle, un leader d’opinion, libre de toute contrainte, « j’écris comme je veux, quand je veux, ce que je veux, où je veux, je suis un homme libre »

Cet ouvrage traite des questions de vie, la question coloniale, les différentes guerres mondiales, les guerres de libération, la coopération, les politiques de développement etc., Govina ayant participé à plusieurs de ces combats. Un acteur narrateur qui joue plusieurs rôles à la fois. Le livre évoque le respect de la nature qui passe par le respect des trois règnes que sont : le règne minéral, le règne animal et le règne végétal.

Laisser un commentaire

Fermer le menu