Jonas DAOU: baroud d’honneur à ESGIS

Jonas DAOU: baroud d’honneur à ESGIS

Jonas DAOU: baroud d’honneur à ESGIS

Dans le cadre de la 12eédition du festival Filbleu, une rencontre/discussion a eu lieu à l’ESGIS entre les étudiants de l’institut et l’auteur Jonas DAOU, par ailleurs PDG de SODIGAZ Togo,  sur le thème : « l’Afrique peut-elle encore se développer ? ».

Le développement n’est pas un hasard, a rassuré le conférencier. Tout part de l’initiative et de l’envie de changer véritablement les choses. Si un peuple veut se développer, il faut bâtir un plan pour y parvenir avec des objectifs bien définis. Exemple de la Chine, du Singapour et d’autres pays émergents. Aussi et surtout, l’envie de transformer un pays passe par l’envie de nous transformer nous-même, puis notre famille, notre entourage. Si la corruption fait partie des freins au développement, il faut savoir que même les fraudes de diverses manières et les infractions à l’école ou à l’université (tricherie à l’examen, retard, négociations de tous genres pour échapper à des sanctions disciplinaires) font partie de la manière dont la société fabrique ses futurs corrompus aux affaires publiques et privées.

Le développement passe évidemment par les richesses naturelles, culturelles et humaines et l’Afrique regorge de toutes ces potentialités. Le problème est beaucoup plus d’ordre socioculturel et éducatif.

La conférence était modérée par M. Michel HOFFER, philosophe et chef d’entreprise.

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu